TECHNIQUES

Ceinture Jaune 

a – chutes :

1 - Roulade avant, épaule droite.

2 - Roulade arrière, épaule gauche.

3 - Chute avant amortie en souplesse.

4 - Chute arrière amortie.

b – positions de garde :

1 - Position de garde générale.

2 - Déplacements toutes directions.

c – coups de poing directs :

1 - Direct du gauche au menton.

2 - Direct du droit au menton.

3 - Direct gauche ou droite en avançant ou en reculant

.

4 - Coup de poing direct en attaque en bas/ gauche et droite.

5 - Coup de poing direct en défense bas/ gauche et droite.

6 - Enchaînement de tous les directs.

L’apprentissage des coups se fera en position de garde et position debout jambes parallèles écartement du bassin.

d – coups de coude:

1 - Tous les coups de coude.

e – différents coups :

1 - Coup porté avec la paume.

2 - Coup du marteau.

3 - Arrêt de l’agresseur qui avance à l’aide d’un direct léger avec la paume et les doigts sans causer de dommages.

f – coups de pied :

Position neutre et en garde.

1 - Coup de pied direct.

2 - Coup de pied circulaire.

3 - Coup de pied de côté.

4 - Coup de pied direct arrière.

5 - Coup de genou direct, circulaire.

Position neutre, avancée et coup de pied direct dans le même temps.

g – shadow boxing :

- Déplacements, esquives et enchaînements variés sans partenaire.

h – défenses intérieures :

1 - De la position de face, défense intérieure de la paume.

Même exercice + attaque en contre en abaissant le bras de l’adversaire.

2 - De la position en garde :

contre un direct du gauche : défense intérieure de la paume droite et contre

simultané d’un direct du gauche ;

Contre un direct du droit : défense intérieure de la paume gauche et contre simultané d’un direct du droit ; Contre un coup de poing ou pied direct du gauche ou du droit au corps ; parade intérieure de l’avant-bras (avant-bras vertical) et contre d’un direct ;

Contre un direct du pied gauche aux parties génitales ; défense intérieure de la jambe gauche et contre en direct du gauche, ou blocage du pied gauche ou droit ;

Contre un direct du pied droit aux parties génitales ; blocage du pied gauche ou droit ; 

Toutes les défenses basiques contre coups de poing et pied directs de haut en bas.

Pour les deux dernières défenses, le partenaire, bien que tenu d’être à la distance correcte de frappe , ne touchera pas sa cible. Pour cela il laissera son genou fléchi. Le candidat devra porter une coquille.

 i – défenses extérieures :

1 - 360° (sans garde)

2 -360° défense et attaque simultanément.

 j – séries d’attaques :

Séries courtes:

enchaînement simple de deux coups de poing ;

enchaînement coup de poing et pied ou le contraire.

k – dégagement d’étranglement de face :

1 - Crochetage vers le bas des mains de l’étrangleur et coup de genou.

2 - Arrêt de l’agresseur avant étranglement.

3 - Ôter d’une main et contre-attaque simultanée de l’

autre.

l – dégagement d’étranglement arrière :

1- Crochetage des mains de l’étrangleur tout en reculant en arrière en diagonale et attaque de la main entre les jambes et du coude au menton.

2 - Crochetage vers le bas, demi-tour et coup de pied bas.

3 - Même dégagement mais de côté.

4 - Contre une saisie de la tête de côté.

 

m – dégagement :

- Attaque aux parties, pression et dégagement vers l

’arrière aux points sensibles de la tête de

l’agresseur et projection, toujours vers l’arrière

au sol.

n – utilisation d’objets sur place :

- En tant qu’armes de défense, comme boucliers ou armes blanches (ex. vêtement, ceinture....).

o – défense contre coups de pieds bas :

Arrêt du coup avec le plat du pied :

- talon à l’extérieur.

- talon à l’intérieur.